Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A l'école de l'Internet

  • banque d’articles sur l'usage de la langue pour les enseignants

    focus.JPG« Le français sans secret » est une ressource pédagogique très utile pour les enseignantes et enseignants de français. Il s’agit d’une banque d’articles traitant de tous les aspects de la langue française incluant les anglicismes, la grammaire et la syntaxe, l’orthographe, la ponctuation, la typographie, le style et le vocabulaire. Le site fait partie du portail linguistique du gouvernement du Canada, donc l’information est de grande qualité.

    Il y a aussi une section intitulée « La langue et ses péchés » qui présente les pièges de la langue française, incluant les mots empruntés à l’anglais, les prépositions mal choisies et les tournures boiteuses.

    On y retrouve aussi des acadianismes, des amérindianismes, des archaïsmes, des barbarismes, des calques de l’anglais, des emprunts, des faux amis, des impropriétés, des néologismes, des québécismes et des régionalismes.

     

  • Simulation flash pédagogique

    flash.JPG« Récolte rapide » est une petite activité de simulation en Flash fournie par le gouvernement du Canada dans son portail scientifique. Sur le modèle des jeux en flash ou des cartes de voeux 2020 en flash (compatible HTML5).

    L’objectif de l’activité est de faire croître du blé le plus rapidement possible. L’élève peut jouer en flash à trois niveaux de difficulté et il est aussi possible de jouer à deux. À la fin de l’activité, l’élève obtient un des titres suivants en fonction de son score obtenu dans le jeu : sarcleur, jardinier, pouce vert, apprenti ou fermier.

    Pour réussir, l’élève devra trouver l’équilibre entre la quantité de soleil, de pluie et d’éléments nutritifs pour chaque plante. Elle ou il devra surveiller les indicateurs sur l’écran afin de récolter le plus grand nombre de plantes possible.

    C'est une des 850 animations flash pour enseigner que l'on trouve sur le site de l'académie de Grenoble http://www.ac-grenoble.fr/tice26/sites-flash/ .

    Sauf que Flash étant obsolete et plus du tout pris en compte par les navigateurs web pour raisons de sécurité et format propriétaire, on se demande ce que vont devenir ces fichiers, cartes flash, animations flash pédagogiques, sauf à les convertir en HTML5 (sans perte de qualité bien sur)...

     

     

     

  • Réalisation d’émissions webradio avec des élèves de lycée

    Une intervenante est venue pour former les élèves aux techniques d’écriture, à l’animation et à l’élaboration des émissions de radios et podcasts .
    Un intervenant de la médiathèque de Martigues est venu pour former les élèves à la technique (voir calendrier en pièce jointe).

    L’objectif de ce projet était de faire pratiquer aux élèves du club presse le média radio par le biais d’internet afin qu’ils découvrent ce "nouveau" média et qu’ils aient une expérience autre que celle de la presse écrite en ligne. La finalité de ce projet webradio était la réalisation de deux émissions dans les conditions du direct lors du concert humanitaire du lycée Jean Lurçat.

      Objectifs documentaires
    Rechercher l’information pour la préparation des émissions.

      Objectifs disciplinaires
    Travailler sur la rédaction, la communication, la prise de parole (spécifique au média radio).

      Objectifs transversaux

    • Développer un esprit critique face aux médias en les pratiquant.

    • Découvrir les métiers du journalisme, de la technique et de l’animation.

    • Participer à un travail d’équipe et à la vie du lycée (Club presse).

      Compétences à développer

    • Maîtrise de la langue écrite et orale

    • Adaptation au travail d’équipe

    • Capacité d’improvisation, d’adaptation et de gestion du stress

      Notions abordées

    • Information

    • Source

    • Recherche d’information

    • Exploitation de l’information

      Prérequis

    • Connaissance du monde des médias

    • Maîtrise de la langue écrite et orale

    • Curiosité, enthousiasme, engagement et investissement ! Qualités difficiles à obtenir mais indispensables au bon fonctionnement d’un club !

     

  • ressource pour lécole : Comment créer un document PDF facilement et gratuitement

    Pour créer un tel document vous avez plusieurs solutions :

      Posséder un logiciel de création de page PDF. Ces logiciels sont en général payants (Acrobat Writer, chez Adobe, Expert PDF chez BVRP...) d’autres sont intégrés dans des suites bureautiques (ex : Open Office)

      Utiliser un logiciel de conversion de format. Là encore on peut trouver des logiciels payants ou en shareware (eDocPrinter PDF Pro, Go2PDF, txt2pdf...). Certains logiciels sont des freewares ou gratuits mais là il faut se méfier, il peut apparaître de la publicité dans vos documents.

      Faire une conversion en ligne. Des sites proposent la transformation de documents au format PDF.On envoie son fichier et la conversion est renvoyée par mail. Pratique si la production de document PDF est exceptionnelle mais là encore il faut se méfier de l’apparition de publicités sur le document.


    2 : Installation du logiciel de conversion

    Nous vous proposons d’utiliser un logiciel gratuit (freeware), d’une utilisation simple pour ne pas dire très simple et n’ayant comme seul défaut d’être un peu lent dans la conversion. Lorsque vous l’installez, il est en anglais, mais il est facile d’obtenir une version en français.

     

    Installation pas à pas

    3 : Utilisation du logiciel

    lorsque vous installez PDFcreator vous avez un dossier dans « programmes » du menu « démarrer » ainsi qu’un raccourci sur le bureau. Si vous êtes à la recherche de la simplicité, je vous propose de ne pas utiliser ces outils.


      Ouvrir votre document dans votre logiciel de traitement de texte (ou autre)

      Choisir dans le menu « fichier » la fonction « imprimer »

      Sélectionner « l’imprimante » appelée « pdfcreator » puis ok

      Laisser faire (cela peut prendre un peu de temps en fonction de votre document et de votre machine). 2 fenêtres s’ouvrent

      Mettre le nom du document puis cliquer sur « enregistrer »

      Choisir le lieu de stockage du document puis cliquer sur « enregistrer »
    Acrobat reader s’ouvre et vous pouvez vérifier la qualité de la conversion. Vous pouvez rencontrer des problèmes de caractères non reconnus, dans ce cas changer la police dans le document initial et recommencer l’opération de conversion

  • Une banque d’images d’aliments pour les élèves

    epicerie.jpgL’épicerie des jeunes est une banque d’images d’aliments que l’on retrouve à l’épicerie. La table des matières de la banque d’images est présentée sous forme d’une épicerie où les élèves peuvent choisir une catégorie : fruits, légumes, produits laitiers, produits céréaliers, viande et substituts et les autres aliments.

    Dans chaque section, on retrouve une cinquantaine d’aliments incluant l’image et le nom. On peut aussi cliquer sur l’image afin d’en avoir une version à plus haute résolution.

  • Dictionnaires Larousse en ligne

    Saviez-vous que Larousse offre ses dictionnaires en ligne gratuitement ? Évidemment, de la publicité vous sera présentée avec les définitions, mais c’est une excellente option si votre école n’a pas les moyens d’acheter des dictionnaires pour chacun de vos élèves, surtout si vous travaillez dans une classe où il y a un ordinateur ou un appareil mobile par élève. C’est aussi une excellente solution pour vos élèves qui n’ont pas de dictionnaire à la maison.

    Le site est bien simple : une boîte de texte permet à l’élève de faire une recherche d’un mot. Ensuite, les définitions sont présentées avec les expressions, les mots composés, les synonymes, les homonymes et les flexions. Il y a aussi une section sur les difficultés et les citations.

    L’élève a aussi accès à des dictionnaires Larousse de traduction, incluant l’anglais, l’allemand, l’espagnol et l’italien.

  • livre : L’archéologue et le mystère de Néfertiti - Pierre Boulle - 2005

    nefertiti.JPGL’archéologue et le mystère de Néfertiti est un roman posthume du grand écrivain français Pierre Boulle, auteur entre autres de grands classiques tels Le pont de la rivière Kwaï (1952) ou La planète des singes (1963).


    C’est en 2005 que ce roman paraîtra pour la première fois au grand public, soit plus de dix ans après la mort de Pierre Boulle et vraisemblablement plus de cinquante ans après avoir été écrit.

    Mais que vaut donc finalement ce roman tant attendu. Si L’archéologue et le mystère de Néfertiti présente beaucoup de points positifs qui le rendent digne des plus grands romans de Pierre Boulle, ce texte contient également un certain nombre de défauts. L’intrigue est originale à plus d’un titre et tient à la fois du roman d’aventures, genre cher à Pierre Boulle   -avec cette toile de fond qu'est L'Egypte sacrée et ses grandes figures, Thot, Isis,  Hermes trismégiste - ,  du roman policier, historique et on y retrouve même un soupçon de fantastique. Derrière les découvertes archéologiques narrées dans le roman se forme petit à petit une véritable intrigue policière dont le crime avait lieu il y a près de trois mille ans. Les deux héros mettent à jour, tels de vrais détectives, tous les tenants et aboutissants d’un complot politico-religieux en analysant soigneusement les traces laissés par les vestiges qu’ils explorent.

    En véritable roman à énigme L’archéologue et le mystère de Néfertiti passionnera tous les amateurs de romans policiers dans le style des aventures de Sherlock Holmes de Arthur Conan Doyle, avec en plus ce cadre antique égyptien qui apporte une dimension supplémentaire au roman.
    Mais hélas on reconnaît dans ce roman sur L'Egypte ancienne, aussi une œuvre de jeunesse de Pierre Boulle, qui malgré de nombreuses qualités présente aussi de défauts. On sent que l’intrigue et le déroulement des différentes actions ne sont pas parfaitement maîtrisés. La découverte de départ, càd. du temple en question, est bien peu crédible. Le suspense ne tient pas toujours et les invraisemblances de toutes sortes sont assez courantes.

    Il n’empêche que la lecture est très agréable, voire même passionnante et il aurait été bien dommage que ce roman ne soit jamais publié.

  • Dictée PGL en ligne

    La Fondation Paul Guérin-Lajoie, célèbre pour sa fameuse dictée PGL offre sur son site Web une activité de dictée en ligne. Cette ressource pour les enseignantes, enseignants et élèves permet d’écouter une dictée en ligne, avec ou sans répétition et de l’écrire directement dans une boîte de texte sur le site Web. L’élève peut contrôler la lecture de la dictée en appuyant sur « écouter », « arrêter » et « pause ». Elle ou il peut aussi utiliser la barre de défilement pour avancer ou retourner en arrière. Cette façon de faire est idéale dans un contexte de différenciation pédagogique étant donné que chaque élève peut faire la dictée à son propre rythme, ce qui n’est pas toujours facile lorsque l’enseignante ou l’enseignant en fait la lecture pour l’ensemble de la classe.

    Lorsque l’élève a terminé de rédiger la dictée, elle ou il peut ensuite procéder à la correction automatisée. Le site Web affiche ensuite le texte original de l’élève de même que le texte corrigé avec les fautes soulignées et inscrites en rouge. Lors de mon essai, le système de correction n’a pas fonctionné à 100 % surtout en ce qui a trait à l’utilisation de l’apostrophe. En effet, l’apostrophe utilisée dans le jeu de caractères de mon fureteur n’était pas le même que celui dans la banque de données où se trouve la dictée. De plus, le système d’opération Mac OS X faisait la correction lors de la frappe pendant que je rédigeais mon texte, corrigeant plusieurs des erreurs d’orthographe. Dans un contexte scolaire d’évaluation, on voudrait peut-être désactiver la fonction de correction lors de la frappe du système d’opération.

    Le site offre plusieurs dictées pour chaque niveau de la première à la huitième année. Une belle ressource pédagogique pour les enseignantes et enseignants de français.

  • application scolaire écovoyageurs

    Écovoyageurs est une ressource pédagogique qui s’adresse aux élèves et aux enseignants qui désirent réduire leur impact sur la Terre tout en faisant un écovoyage. On y explique ce que c’est l’empreinte écologique et on invite l’élève à la calculer en utilisant un outil sous forme de sondage. Le sondage inclut des questions claires et faciles qui permettent à l’élève de remettre en question ses actions au quotidien.Il est accessible par liseuse ou smartphone en voyage .

    On présente les différentes facettes de l’empreinte écologique incluant l’énergie, l’alimentation, les déchets et le transport. L’élève peut ensuite évaluer les impacts de ses choix sur le plan personnel et à l’échelle planétaire. Dans la section « Venir en aide », on invite l’élève à passer à l’action et à apporter des changements à son mode de vie afin de réduire son empreinte écologique. La section pour l’enseignante ou l’enseignant inclut de beaux guides à télécharger en format PDF. Ces guides incluent des questionnaires, des textes et des fiches d’activité. Vraiment, ce site est un petit bijou pour les enseignantes et enseignants de l’élémentaire qui mettent l’accent sur l’environnement dans leur salle de classe.

     

    Il y a une version junior et une version intermédiaire de ce site afin de répondre aux besoins d’élèves de différents groupes d’âge.